gruyeresuisse

24/06/2019

Les bas-fonds de Rong-Rong

Rong Rong.jpgRongRong est né en 1968 dans la province du Fujian en Chine. Membre majeur du Groupe "Beijing East Village", il a expérimenté la photographie pour documenter les performances des autres artistes du clan au début des années 1990. Ses œuvres sont devenues mythiques dans l’art expérimental chinois contemporain. Elles sont exposées dans le monde entier et figurent dans les collections du Moma de New York, du Getty Museum de Los Angeles par exemple.

Rong Rong 2.jpgParmi les œuvres les plus connues de RongRong figurent bien sur les séries "Ruin" et "East Village". Avec plus de 120 images celle-ci est accompagnée du journal de Rong Rong. L'artiste met en valeur la vie quotidienne dans le village de Beijing et attire l’attention  sur les performances. L’interaction du livre entre les images et les textes  crée une narration personnelle et captivante. 

Rong Rong 3.jpgLe créateur explore avec sa compagne Inri artiste elle-même la beauté du corps humain et l’environnement urbain. Les écrits fournissent des informations essentielles sur les performances lors de leur conceptualisation et de leur réalisation. " Je suis le seul photographe. Tout le monde a quitté sa ville natale et cherche des rêves ici de loin. Nous sommes tous des enfants qui avons quitté la maison, ce qui nous donne constamment faim" écrit RongRong et ses oeuvres ouvrent l'appétit d'images neuves.

 

"RongRong and the Beijing East Village",The Walther Collection Project Space, New York, du14 juin – 12 octobre 2019

Les commentaires sont fermés.