gruyeresuisse

08/06/2019

Je ne vois que toit (XLII)

cauda bon.jpg"Je" laisse à désirer

Face au phallus, le "vide" du féminin est parfois remplacé par le plein de la maternité. N'en doutons pas : elle représente une fonction des plus respectables et un refuge contre le manque inhérent à ce que Freud suppose dans la féminine engeance.

Néanmoins, et pour elle, une autre possibilité existe. A l'autre qui et un même - conçu dans et elle-même - peut se substituer un partenaire relais. Elle peut alors border l'illimité en jouant à l'homme et s'y tenir en guise de leçon de conduite entre joie et tristesse.

De mère elle redevient louve capable de connaître l'absolu. Elle n'est plus objet de l'amour mais son altérité. Devenant son propre "parlêtre" et en ce pare-être de la lettre, elle parasite sa propre rage ou sa possibilité mystique. Le langage en effet - sauf a être de bois - accepte la jouissance tierce. Cela permet de s'identifier à tout. Sauf au rien.

Lhéo Telle (aka Jean-Paul Gavard-Perret)

Œuvre de Jacques Cauda.

10:51 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.