gruyeresuisse

24/05/2019

Je ne vois que toit (XXV)

Cohen mère.jpgVoix parmi les voix

On tourne. Le dos comme un grand calme. Celui qui contient la tempête en quelque humeur attachée au chagrin. Je l’ai arraché car ce n’est pas trop loin qu’aller de la fureur et d’élan. On dit mordre. On dit mordue jusqu’au sang - les lèvres des promesses. Le souffle court du verbe aimer en sourd comme celui du verbe abandonner. Les yeux attendris n’attendent rien du noir. Sinon ce qui laisse sans voix.

On tourne sa langue. La mère est dans l’oreille. Pas question de hausser le voile. Sinon celui d'une jupe dès que le soleil - mais pas que lui - se couche. On dit que le temps passe. Sans destination. Le lieu reste le même. Il s’en trouve pas plus ému. Livre idem. On tourne (les pages) parce qu'il n'existe pas de perte dans le cercle la folie. Il demeure bien gardée. Et tue (entendons cachée). Même si la folie assassine. Pas d’enquête sur ce point. Reste une tête mutique sans chute ni tranchée. Juste roulée en boule.

 

Lhéo Telle (aka Jean-Paul Gavard-Perret)

 

Photo. de Michèle Divoy

10:19 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.