gruyeresuisse

23/05/2019

Je ne vois que toit (XXIII)

Flanagan.jpgLe Jeanre

Se sait ridicule en se tortillant sur du disco mais n'arrive pas à renoncer aux tournées nocturnes. Ayant traversé le lac Léman, il accompagne parfois une veuve en cheveux bleu iris jusqu’aux machines à sous du Casino d'Evian avant de l'inviter à l’hôtel en prenant soin d’avaler une pilule de la même couleur.

A-t-il aimé ? Aura-t-il aimé ? Se le demande même pas. Il dit parfois avoir vécu un roman de garce, une chanson à l'eau de rosse, un film aux illusions déchues. Le voici revenu au temps où il interrogeait chaque mot pour comprendre leur parlêtre. Bref leur qui, leur quoi, tout ce qui ne va pas de soi quoique que l'on puisse en dire.

Il plonge dans l’indétermination, espère un temps sans sujet - ou celui qui n'est pas le bon - afin de renoncer à toute souveraineté. Il ne cesse de se reconnaître dans l'île d'Elle. Ce pronom n’autorise plus rien de personnel : il pleut, il neige, il y a. Il est rassurant de comprendre qu'une telle indéfinition le restera longtemps.

 

Lhéo Telle (aka Jean-Paul Gavard-Perret)

Sculpture de Flanagan.

 

09:49 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.