gruyeresuisse

16/05/2019

Je ne vois que toit (XVI)

Monroe.jpgSainte glace

Demeure l'inconnu qui nous précède - éternel fugue de qui subodora de chauds jupons et un crâne paternel qui glissa dessous - caillou posé sur une berge. Puis sexe insolent mourant sans bruit là où il venait de faire état de sa force. Lit défait chacun reprend ses frontières et ferme ses paupières. Es-tu ici ? Jamais je ne le saurai. Chacun ignore ses origines et ses mythes. Il fait gris dans l'âme où la pluie s'invite. Son flot emporte toujours les fleurs coupées. Arôme dans les méandres. Quel bec s'y abreuve ? Qui y disperse tes atours ?

Lheo Telle (aka Jean-Paul Gavard-Perret)

14:10 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.