gruyeresuisse

03/03/2019

Anne Libby : poésie verticale

Libby.jpgAnne Libby, exposition, galerie Ribordy-Thetaz, Genève, du 5 avril au 10 mai 2019.

 

La galerie Ribordy-Thetaz de Genève propose - sauf erreur - la première exposition européenne en solo de la sculptrice américaine Anne Libby. Son œuvre a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles aux USA et elle a également participé à un grand nombre d'expositions collectives à travers le monde mais l'Europe la boudait.

 

Libby 2.jpgL’artiste à travers ses recherches évite de prendre le monde pour ce qu'il est. Elle monte et agence en lieu et place de cadres et totems d'un baroque inédit  en inox et autres métaux ou matières. L'élévation du mémorial est non penché sur le passé mais perche le  futur. L'abstraction crée une forme d'espoir fondé sur diverses structures impérieuses et originales afin de prolonger l'aventure humaine et de la sculpture.

 

 

 

Libby 3.jpg

 

De telles préhensions hâtent le lever d'un soleil, réconcilie le ciel et la terre en  parapets, armures abstraites, portes magiques, jeux de construction et assemblages.  Ils deviennent des ponts verticaux. Ils ressemblent à des jets qui ne retombent pas, des ailes qui ne s'usent nullement et se fatiguent jamais. L'artiste remet ainsi de l'ordre dans les valeurs de la vie. La puissance tient par le fer à l'allègement et pour pénible que soit l'attente une aube pointe.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.