gruyeresuisse

27/02/2019

Miriam Cahn : visagéités

Cahn Myriam.jpgMiriam Cahn ne cesse dans ses travaux d'explorer les champs politiques et sociaux. Ses écrits accompagnent étroitement son travail. Mais ils servent aussi à commenter les événements de l'art en général. Hatje Cantz présente le premier volume de sa correspondances et de ses textes écriCahn Myriam 2.jpgts pendant quatre décades. Le poids de l’Histoire n’est jamais loin dans ses écrits comme dans la force directe du marquage de ses visages particuliers et lumineux.

 

Ils sont visibles en ce moment au Kunstmuseum de Berne dans son exposition "I As Human" et plusieurs autres sont programmées dans toute l'Europe au cours de 2019 (Munich, Varsovie, Madrid entre autres). De tels portraits semblent résister à l’usure des ans et brouillent les temps. Et l’artiste de préciser ; « nous étions vieux plus vieux regardant les jeunes jeunes plus jeunes regarder les jeunes plus jeunes en tant que vieux plus vieux ». Preuve que le naturalisme en art n’a rien de solide et convaincant. L’effet dramatique de l’art passe par une autre ambition et mutation.

Jean-Paul Gavard-Perret

Miriam Cahn, "Writing In Rage", Hatje Cantz, Berlin, 2019.

Les commentaires sont fermés.