gruyeresuisse

29/01/2019

Quand Myart Armada hèle le passant

Myart Armada.jpgMyart Armada, Vitrine StationShow, passage sous gare, Lausanne, février 2019.

 

Les dévoilements de Myart Armada cherchent avant tout un cerclage particulier des formes par les jeux de couleurs. L'enchantement optique opère de manière simple, efficace, astucieuse. Cela tient d'un rite que l'artiste met en place afin que la "peau" de l'image ne fasse pas pléonasme avec celle du réel. Aux ombres enchanteresses succède une matérialité plus probante. Elle capte les flux de lumière au coeur de l’obscur. Si bien que les histoires courtes de l'artiste sont plus vraies que nature par la narration qu'il en propose.

Myart 3.jpgIl puise des clairs de lune en des remises en scène voire  aux aspirations contradictoires. Elles fragilisent le voyeur. Maisqu'importe toutefois : le risque encouru sera moins grand qu’en la maison déserte de son existence. Le passant en ce lieu particulier d'exposition se laisse happer un instant. Il faut pour cela des images comme celles de Myart Armada :  emblèmes invariables d'un rêve qui s'efface et qu’il faut retenir.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

18:17 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.