gruyeresuisse

02/11/2018

Anne Sylvie Henchoz : exercices de transgression

Henchoz.jpgAnne Sylvie Henchoz, « Don’t forget to touch me », TSAR éditions, Vevey, 2018.

Anne Sylvie Henchoz est une artiste polymorphe et multipartitas. Elle produits entre autres divers types de performances narratives et poétiques. Elle y invente des situations conçues comme des cérémonies où la manière d’entrer en rapport avec les autres prend des aspects atypiques. Le tout dans des énoncés et un langage chorégraphique.

 

 

henchoz 2.jpg« Don’t forget to touch me » est un livre d’artiste où Anne Sylvie Henchoz réunit une collection d’invitations et de scénarios pour de futures performances. Celle qui porte le nom du titre du livre est «un ensemble de pièces chorégraphiées dans lesquelles les danseurs et musiciens qui les concrétisent utilisent les corps des uns et des autres pour produire des percussions rythmées. » C’est une manière de créer dans les imageries aux profonds remous charnels et ludiques par la vie que les participants se donnent. La créatrice présente dans de telles possibilités de transgression narrative, un mouvement où la morale s’éloigne à mesure que le corps se rapproche jusqu’à devenir langage et où l’apprentissage de la liberté d’être passe par des déphasages intempestifs.

Henchoz 3.jpgL’instigatrice des hautes œuvres et basses besognes se moquent de la beauté classique des corps ; ici la femme se libère d’elle-même. Anne-Sylvie Henchoz renverse toutes les mièvreries, transcende les poncifs pour donner une dimension érotique au sentiment d’exister

Jean-Paul Gavard-Perret

Écrire un commentaire