gruyeresuisse

07/10/2018

Peter Wütrich : gréements de fortune

Wuettrich.jpgPeter Wütrich, “Echo Der Welt”, Susan Boutwell Gallery, Munich, du 19 octobre au 1er décembre 2019.

Peter Wütrich fait sa moisson de livres nomades et jetés comme occis, morts. Sans se préoccuper de leurs idées hautes, il les rassemblent en volumes de volumes. Il provoque leur mutation par envolées et tourbillons. Ils sont moins des cavités que des appeaux longs. L’artiste en agence en interfaces. Rien n’est fait au débotté mais selon des lignes claires en gréements de fortune.

En rien sophiste, l’artiste bernois axe et désaxe les livres. Il inverse leur pôles en bassins de jouvence. Assemblés, ils font un bout de chemin ensemble et deviennent parfois antipodistes. De telles structures ignorent la langue de bois. Si bien que la statuaire trouve une existence originale : la littérature sort de logos pour instaurer de nouvelles pompes et circonstances.

Jean-Paul Gavard-Perret

18:03 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.