gruyeresuisse

10/06/2018

Silvia Bächli et Eric Hattan : monumentation provisoire et paradoxale

Hattan.jpgSilvia Bächli et Eric Hattan, « Art Parcours », Skopia et Art Basel, du 11 au 17 juin 2017.

Silvia Bächli et Eric Hattan poursuivent leur travail singulier. Poussée par son alter-ego la minimaliste trouve là un autre chemin de puissance. Elle ordonne ce que Hattan ramasse, récupère. Objets et matériaux créent des « monuments » paradoxaux et hybrides. D’où une forme de « turn over » du réel et du concept de création. Le duo provoque l’espace par ceux qu’ils créent. Dans une sorte de contrefort, existe un art sinon de l’immédiateté du moins de l’instantanéité par le côté mobile et flexible de matières que permettent la dynamique des constructions. Elles posent la question : à quoi ressemble le monde désormais ? Car insidieusement les chancres des deux artistes l’interrogent et de manière la plus suggestive.

Jean-Paul Gavard-Perret

 

Écrire un commentaire