gruyeresuisse

23/05/2018

Frontières et seuils - Baptiste

Baptiste.jpgBaptiste, « Dehors / Dedans » (Sur les traces des sept merveilles du monde), Galerie LigneTreize, Carouge, Genève, du 26 mai au 30 juin.

Baptiste est de retour à Carouge. Son travail reste dans le même sens que lors de sa précédente exposition. Il y explore des traces, des passages, des frontières issus de terrains (Lanzarotte ou ailleurs) repris en atelier. Mais désormais il change d’axe : il passe de l’horizontalité à la verticalité. Tout devient affaire de fouille au sein d’une archéologie particulière afin que le presque rien du paysage retrouve une perspective nouvelle en plans de coupe.

Baptiste 3.jpgNe cherchant en rien l’exceptionnel ou ne tentant pas de préserver un trésor chosifié il propose un travail de fond par effet de surface. Il s’approche de plus en plus de l’impalpable, des zones de transfusion. Existe tout un mouvement de reprise en refusant de paralyser l’empreinte des passages du temps et leurs effets.

Baptiste 2.jpgL’artiste suggère un mouvement et un renouveau en exhumant des paysages autant réels qu’abstraits. Le tout sans rien forcer des traits comme des surfaces. Il s’agit de sortir de la terre ce qui dialogue avec le ciel. L’impression ou l’empreinte plastique oblige - en lieu et place d’un pas en arrière pays - à un pas au-delà. Elle récuse l’injonction du néant comme la mythification d’un lieu précis.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.