gruyeresuisse

18/05/2018

Joschua Brunn et les métamorphoses du quotidien

Brunn.jpgJoschua Brunn, « Hard Drive », coll. « Rats », Indiana, Vevey, du 9 juin au 12 aout 2018.

Né en Allemagne et installé à Paris, Joschua Brunn revient dans le canton de Vaud où il est devenu le designer et l’artiste qu’il est en passant par l’ECAL. Il y affina ses rapports en art, matière, humain et design avant de rejoindre les frères Bouroullec puis la réalisation du projet qui l’a fait reconnaître : « Petit Central » (lampe avec un socle de marbre et source de lumière rotative).

Brinn 2.pngJoschua Brunn propose un design inventif mais dont l’excentricité est toujours jugulée. Le créateur comprend les possibilités des matières et il joue avec les formes qu’elles peuvent induire. Il ne cherche jamais à parasiter la matière mais l’emporte vers une poésie que l’exposition du collectif « rats » mets en exergue.

Brunn 3.jpgDe tels projets fonctionnent comme des rébus dont l’errance (apparente) est toujours fondatrice et peut déboucher sur des applications pratiques. La créateur met à nu une certaine idée du design : il l’ouvre pour comprendre jusqu’au mécanisme de la perfection en ce qui tient toujours d’un défi. Et si de tels projets ne résolvent pas forcément des problèmes pratiques ils deviennent une aporie de l’art.

Jean-Paul Gavard-Perret

 

08:31 Publié dans Images, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire