gruyeresuisse

18/04/2018

Peter Kernel : un homme et une femme

Kernel 2.jpgPeter Kernel, « The Size of the Night », CD label On The Camper, 2018.

Peter Kernel est un duo rock suisse, composé du graphiste Aris Bassetti et de la cinéaste Barbara Lehnhoff. Depuis 2011, le groupe propose des expériences musicales extravagantes et des prestations scéniques impressionnantes. « The Size of the Night » donne un nouvel aspect au « chant » d’amour. Il devient des plus sensuels, la musique se réduit à une simplicité palpitante selon une version originale d’un « je t’aime moi non plus » transpirant et animal. Celui d’une passion torride entre les deux amants.

Kernel.jpgLes deux artistes renouvellent la « pop » (même si ce mot est dans leur cas trop général) via une sorte de punk et un krautrock. Ils deviennent ici – et comme souvent chez eux – une page de leur journal intime rendu publique. Nul message sinon l’évocation d’une relation de couple soumis soit à des conflits ou -comme ici - à des rapprochements « instinctifs » soulignés par une base rythmique d’un flux constant. Surgissent, loin du poncif, du fort, du très fort, parfois du problématique et ici de l’emblématique.

Kernel 3.jpgCeux qui furent jadis maître et élève ont d’abord collaboré sur des vidéos et leur bande son : ils ont commencé à enlever les vidéos et à rajouter des voix et Peter Kernel est né naturellement. Chaque album – conçu, composé et produit par les deux amoureux depuis 10 ans - demeure plein d’éboulis, de saillances et percées flagrantes. Et lorsque tout pourrait se calmer les protagonistes accélèrent les vagues de basse trémulante et tranchante. « The Size of the Night » devient XXL : elle gifle ou caresse pour estourbir l’auditeur « voyeur » sur une musique coulissante, frottée, frappée, insufflée et filant à toute allure vers certaines acmés.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.