gruyeresuisse

04/03/2018

Les improvisations réfléchies de Martin Essl

Essl.png Martin Essl, Espace JB, GenèveExposition du 3 mars au 27 avril 2018.

Dans les photos de Martin Essl les bords rigides du réel deviennent en quelque sorte mouvants selon diverses propositions. Douces ou plus violentes. Du coté du rêve ou de la réalité voire entre les deux. L’artiste architecture la réalité de manière polyphonique et poétique. Des îlots visuels se transforment en espace-temps, ils s’articulent et se déploient selon divers labyrinthes.

Essl 2.pngL’artiste utilise un vocabulaire dépouillé et coloré sans pour autant tomber dans un simple minimalisme critique. Existe en une telle manière de saisir l’opacité une transparence. Elle donne à l’espace une possibilité de déconditionnement et au regard sa liberté dans les lumières de la ville.

Essl 3.pngMartin Essl sait créer la division d’un tout en parties autant par la forme, le contenu, la morphologie de la continuité et la méthode qu’il utilise. Celle-ci est le moyen de contrôler le monde selon des improvisations réfléchies. L’artiste suggère un culte de la vie, la survie du réel voire sa résurrection par cette dissémination de segments et une transsubstantiation particulière du réel et par lui-même dans un jeu de dévoilement lumineux à la fois lyrique et austère de manière sensible et flamboyante,

Jean-Paul Gavard-Perret

 

Les commentaires sont fermés.