gruyeresuisse

15/01/2018

Mélusine et son compère : Ella & Pitr

Ella et Pitr.jpgElla & Pitr créent une œuvre poétique complexe, techniquement détaillée, ou composée de traits simples, bruts. Ils scénarisent souvent leur famille, leurs amis sont souvent représentés mais il existe aussi d’autres présences issues de leurs souvenirs ou de leur imagination débordante ou de celle de leurs enfants.

Entre complexité et naïveté se dévoilent des situations intimes dans lesquelles chacun peut se retrouver entre tendresse ou exclusion dans un mélange de réalisme et de magie. Il donne à l’œuvre un caractère fascinant mais difficilement « identifiable ». Les compositions jouent toujours sur les équilibres et les déséquilibres.

Ella et Pitr 2.jpgL’enchantement est là mais pour rappeler son aspect toujours provisoire. Le naturalisme est mis à l’écart même si apparemment le réel est bien représenté. Son espace est dé-spatialisé afin d'accéder au statut d'expérience. Les lieux et les images acquièrent la troublante souveraineté ou l'efficacité d'un lieu de mémoire. L'histoire de l'œuvre est donc l'histoire d'une accession au monde par l'intermédiaire de son décalage. Le mythe shakespearien s'y cache au besoin.

Jean-Paul Gavard-Perret

Ella & Pitr, « Comme des fourmis », La Galerie Le Feuvre, du 20 janvier au 17 février 2018. Monographie aux Éditions Alternatives (Gallimard), 248 pages, 35 E.

Les commentaires sont fermés.