gruyeresuisse

05/11/2017

Micaël Le Gaucher

Micael 2.jpgMicaël, « Plat de résistance »,Espace RichterBuxtore, Lausanne 8 octobre -25 novembre 2017.

Micaël est un parfait hybride franco-argentin, son cœur balance entre le PSG et l’Estudiantes de Buenos Aires. Ailier droit raté, le gaucher est un tireur d’élite lorsqu’il s’agit de faire le portrait de la société. Le « Plat de résistance » exposé à Lausanne complète son «Air du Temps» auquel il donne un sacré coup de vent. Par son caractère acéré des dessins la caricature est tout en finesse et presque toujours à double détente. Les gallinacés que nous sommes sont affublés de scénarios en carton grossier.

Micael 3.jpgDans les stades de tous les pays comme en ceux de la vie le seul siège qui reste vide est celui de l’homme idéal. Les personnages de Micaël pèsent leurs kilos d’idiotie avec quelques miettes de raison autour. Souvent maigres comme des clous ses héroïnes rendent certains hommes marteaux mais ils passent à travers l’amour comme une lettre à la poste : leur prétention suppose une épouse bien qu’ils soient incapables de décoder le trémolo de violon dans  le coup du pipeau.

Micael.jpg

 

Ses personnages ni anges, ni bêtes n’ont pas forcément le diable dans la peau mais pas plus de plomb dans la tête. A bien des égards ils sont nos semblables, nos frères. Pour peu qu’on se regarde nul ne peut en douter. Mais ils nous rassurent : notre bêtise n’a rien d’un Everest à conquérir chaque jour. C’est une Dent d’Oche qui se gravit sans peine.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

19:35 Publié dans Humour, Images, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.