gruyeresuisse

04/10/2017

Carla Sozzani : coques en stock

Le Locle 2 So par Issermann.jpg« Entre l’art et la mode : photographies de la collection Carla Sozzani », Musée des beaux-arts, Le Locle, jusqu’au 15 octobre 2017

Jouant un rôle fondamental dans la mode et l’art depuis le début des années 1970, Carla Sozzani collabore avec de nombreux photographes en devenant rédactrice en chef des éditions spéciales de Vogue Italia et du ELLE italien. Elle accompagne de nombreux créateurs, fonde à Milan la Galleria Carla Sozzani, spécialisée dans la photographie puis « 10 Corso Como », le premier concept store. Il a essaimé dans divers lieux : Séoul, Shanghai, Pékin et prochainement New York.

Le Locle.jpgLe musée des beaux-arts du Locle, permet à la conceptrice - image parfaite d’une sophistication contemporaine - d’ouvrir les portes sur sa collection personnelle de photographies. 70 artistes sont représentés choisis par Fabrice Hergott, directeur du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Tous les grands noms sont là. Citons subjectivement et par goût personnel, Avedon, William Klein, Man Ray, László Moholy-Nagy, Dominique Issermann, Leni Riefenstahl et Francesca Woodman.

Le Locle Woodmann.jpgSans être thématique a priori, l’exposition met en exergue le féminin en noir et blanc. Le choix marque un goût pour le minimalisme sophistiqué et le mystère. Carla Sozzani retient les images où la femme se « dérobe ». Les photographes féminines plus particulièrement (Issermann, Woodward) suggèrent une féminité plus profonde que légère. Vénus y est moins objet ou proie que sujet au sein d’harmonies et d’émotions inédites. La créatrice sut souvent les découvrir et les éprouver avant bien d’autres.

Jean-Paul Gavard-Perret

(photos de D. Issermann et F Woodmann)

Les commentaires sont fermés.