gruyeresuisse

05/07/2017

Anne-Sophie Maignant : une étrange odeur de « sainteté »

Maignant 2.jpgAnne-Sophie Maignant est à sa façon une Sainte particulière. Elle tente de voir dans le noir : à savoir au delà des apparences. Ses yeux percent la nuit et ses œuvres créent des espaces adjacents, compilés, distants mais tout autant emboutis les uns dans les autres.

 

 

Maignant.jpgIls dressent une visibilité de ce qui tient à cœur par petits blocs qu font disparaître ce qui a été regardé afin de voir autrement. Souvent le corps trouve un caractère particulier. La figuration narrative prend des tours et détours (parfois drôles) qui se démarquent autant du réel que d’une simple rêvasserie. Tout se condense en un visage, des portions de corps pour que celui-ci devient paysage.

Maignant 3.jpgChaque image se transforme en déclencheur de récit intime, de puzzle permanent où se faufile un roman de la vie. L’artiste en offre un dérobé, une trame entre grain serré et diaphanéité et une série d’interférences présentées scènes par scènes en rejetant l’accessoire pour retenir l’essentiel en des espaces où parfois caresse et parfois frictionne ce qui nous échappe et qui s’évanouit d’avoir été jusque là si mal perçu.

Jean-Paul Gavard-Perret

http://www.annesophiemaignant.com/

Les commentaires sont fermés.