gruyeresuisse

30/06/2017

Joyce Tenneson : aurores de certains soirs

Tenneson.jpgPhotographe essentiellement portraitiste Joyce Tenneson crée un univers poétique, évanescent, énigmatique. Refusant le simple effet de surface elle cherche avec ses modèles des moments privilégiés, magiques au sein de jeux subtils de lumières. L’artiste photographie aussi des fleurs, arbres et coquillages pour à la fois trouver des instants d’arrêt mais dans lesquels la nature prend comme les portraits une sorte d’essentialité.

Par une photographie « lavis », la créatrice ne lave pas à grande eau le monde mais permet de faire de celui-ci un corps lumineux et étrange. Il se gonfle, déborde de possibles comme une femme enceinte, comme une terre en soulèvement. Chaque image semble accouchée, réengendrée, gorgée d'amour, chargé de l'avenir et de la mémoire.

Tenneson 2.jpgUne telle démarche provoque une autre présence. Soustrait aux prises habituelles, le portrait change mais en restant le même. C'est (aussi) une manière de retrouver une forme d'extase ou de ne pas la quitter. L’image trouble par l’association du rêve et de la réflexion en donnant à voir ce qui est à fleur de peau. Et au-delà. Ou en deçà.

Jean-Paul Gavard-Perret

Joyce Tenneson, Holden Luntz Gallery, Palm Beach, Floride.

09:38 Publié dans Femmes, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.