gruyeresuisse

20/01/2017

L'origine du monde selon Vidya Gastaldon

 

Gastaldon.jpgVidya Gastaldon, "Push the Earth with your Knees, the Sky with your Head", Art Bärtschi & Cie, Genève, du 24 janvier au 31 mars 2017.

Pour Vidya Gastaldon la vie et l'art sont de continuels développements et dévoilements. La créatrice en est "l'instrument" : ce qui entre en elle et par son travail devient réalité. Elle corrige l'image habituelle en la remplaçant par la subjectivité d'une jungle optique montée de toute pièce. Gastaldon 4.jpgPar ses peintures et ses installations en suspension elle poursuit un travail de sidération et de recueillement. La figuration se mélange aux formes des songes afin de créer un univers plastique de l'ordre du cosmique merveilleux. Composées de laine, de baguettes de hêtre, de fils et de perles, les suspensions s'imposent dans l'espace en créant des arbres inversés. Ils déplacent les mondes en entrainant vers une matérialité qui jouxte l'impalpable par effet dialectique.

Gastadon 3.pngL'artiste ajoute des éléments induits par les signes de la philosophie dont les "Shakti", principe féminin d’énergie vitale en sanskrit. Tout est donc relié à un érotisme particulier, rieur, extatique. Des sortes de germes émergent : il faut savoir les découvrir dans ce qui semble inextricable mais qui donne sens à l'invisible loin d'une prise rationnel au monde. Jaillit ce qui a été oublié ou perdu dans une civilisation en souffrance et en mal de souffle cosmique. Sous l'hallucination se cache une vérité d'origine.

Gastaldon 2.jpg

 

De telles figures font entrer dans la forêt des songes dont certains sont éveillés. L'artiste repose la question de l'image à partir des images de rêve qu'on ne parvient jamais à décrire. Elle offre une preuve de la supériorité de l'image. Elle actualise la temporalité rendant son passé caché présent dans le futur. Preuve que l'art devient réel en dévoilant.

Jean-Paul Gavard-Perret

Commentaires

Energie féminine vitale . Viva Vidya !Réalité bien dévoilée par JPGP .

Écrit par : Villeneuve | 20/01/2017

Les commentaires sont fermés.