gruyeresuisse

29/09/2016

Remparts de la Brindille

 

Moss bon.jpgMike Figgis a débuté sa collaboration avec Kate Moss pour la marque de lingerie haute culture «Agent Provocateur ». Il fit pour elle et avec la « Brindille » devenue actrice son premier rôle dans quatre films en ligne : « Shadows, Scale, Exhibitionist, and Narcissus - The Four Dreams of Miss X. Kate Moss y est prise en des visions nocturnes (plus que commerciales). Dans sa beauté irréelle elle est confrontée à quatre expériences oniriques. Le photographe en tira un DVD et un livre devenu mythique pour les fans. Les photographies de l’exposition présentent les essais de Kate Moss ou des photographies non retenues. 

 

 

 

 

Moss 2.jpgLa poésie des images en noir et blanc créent une attraction fascinante dans laquelle l’érotisme devient diaphane. Il rapatrie vers un Eden à la fois artistique et terrestre. Kate Moss porte les marques d’amours, de blessures et de joies dont tout sera ignoré. Parfois avec une pointe subtile d’humour. Cela donne au monde de Figgis une profondeur particulière que ses productions officielles ne révèlent pas toujours. Dans le raffiné de l'épure Kate Moss multiplie les avatars des torsions du désir. La « créature » devient une image primitive et sourde, en « surenchaire » blanche (et peu fournie…). Ses diverses errances enchantent. L’extase n’est jamais très loin là où la photographie sort de la sphère du matériel promotionnel afin d’entrer dans la poésie pure.

Jean-Paul Gavard-Perret

« Kate Moss Strip by Mike Figgis », The little Black Gallery, 2016.

Les commentaires sont fermés.