gruyeresuisse

24/08/2016

Roman Signer : gels et dégels

 

Rompan Signe 24.jpgRoman Signer, « Le Temps Gelé / Die Gerfrorene Zeit » du 16 septembre au 13 novembre 2016, Centre de la Photographie de Genève.

 

 

 

Roman Signer3.jpgAux fameuses « paroles gelées » de Rabelais qui éclataient dès qu’elles passaient en des climats plus tièdes, fait écho le « temps gelé » de Roman Signer. L’artiste de Saint Gall est connu pour ses performances et ses installations basées sur des processus de transformation de matières à travers l’épreuve du temps : elles donnent lieux à l’enregistrement photographique et vidéographique pour une réception ultérieure. L’exposition de Genève permet de montrer l’aspect proprement photographique de son œuvre. Le titre rappelle l’expression d’une immatérialité au sein de l’image : puissance invisible du vent sur des transats, traces d’écoulements « solidifiés ».

Roman Signer 2.jpgLa photographie fait le vide mais donne une « corporéité » à ce qui n’en a pas. Elle éclaire néanmoins l’esprit par la sensation qu’elle provoque. Existent à la fois une moquerie mais aussi l’évidence de la fixité. Surgit négation et évidence de ce qui émane en "résurgence". D’où l'appel et le mirage d'une vraie langue qui émerge malgré tout. Preuve en quelque sorte qu’une « bonne » photographie n’est pas une image simple.

Jean-Paul Gavard-Perret

Les commentaires sont fermés.