gruyeresuisse

14/06/2016

Apostilles pour le monde : Christopher Morris


Christopher Morris 2.jpgLes photos de Christopher Morris sont comme des notes en marge du monde. Nous pouvons d’après celles-ci déduire ce qu’il en est de son non sens, de sa beauté ou de sa cruauté. Ce qui est sûr : il ne reste jamais de doute sur sa cruauté dès qu’on sort du champ de l’art pour celui du réel.

Christopher Morris 3.jpgL’œuvre devient l’image double où se raconte l’histoire du temps. Les différents portraits (soldats, présidents américains, artistes) proposent un inventaire hétéroclite du réel et de ses « boutiques » obscures. Et si parfois Christopher Morris tourne le dos à la désinvolture (là où des déesses règnent) soudain des assauts visuels soulèvent la violence sourde ou évidente. Passant d’un « Eyes Wide Shut » à « Orange Mécanique » la réalité surgit dans sa diversité.

Jean-Paul Gavard-Perret

09:44 Publié dans Images, Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.