gruyeresuisse

26/03/2016

Scotchante mais jamais collante : rencontre avec Eugénie Fauny

 

 

Fauny 3.jpgEugénie Fauny, par effet de bandes accorde un savoir « séparatif »  aux images. Le Scotch par sa capacité non à cacher mais à déplacer le regard propose suspens et écharpes. Les plans offrent ce que Lacan dans un de ses nombreux glissements de mots nomma « un regard à mère par effet poisson » mais surtout un plaisir visuel coloré, drôle et poétique. Les bandes charpentent une nouvelle émotion, de nouvelles sensations perceptives.

 

 

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ? Ma fille de six mois qui réclame son biberon et les bruits sur le plancher des pas de mon fils de quinze qui se prépare pour aller à l’école.

 

Que sont devenus vos rêves d’enfant ? Toujours présents ! Je suis une grande enfant. ;)

 

A quoi avez-vous renoncé ? A une partie de ma famille.

 

D’où venez-vous ? De St Lô dans la Manche , nommée la capitale des ruines car ville détruite pendant la guerre et reconstruite ensuite. Un peu comme moi !

 

Qu'avez-vous reçu en dot ? Mon prénom Eugénie qui veut dire bien née.

 

Un petit plaisir - quotidien ou non ? J’en ai plusieurs ! .. Je vais dire le plus sage : Prendre un moment avec ma fille Madeleine sur les genoux pour regarder les oiseaux  manger le pain que je leur donne.

 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres artistes ? C’est que moi je suis complètement scotchée !! ;)

 

Fauny 2.jpgQuelle est la première image qui vous interpella ? L’image du livre Le ballon Rouge d’Albert Lamorisse. J’avais environ 7 ans. Il me faisait rêvé ce ballon rouge ..

 

Et votre première lecture ? Première lecture marquante pour moi fut le livre d’Anne Franck … Un choc !

 

Comment définiriez-vous votre approche de vos collages "scotchant" ? 

Sauvage et pulsionnel.

 

Quelles musiques écoutez-vous ? Je suis une grande mélomane, impossible pour moi de vivre sans musique. J’écoute beaucoup de styles différents. J’aime la musique classique, la chanson française, la pop anglaise, le rock & roll, le jazz, et la musique afro américaine…

 

Quel est le livre que vous aimez relire ? Le livre posé sur la table que j’utilise pour scotcher .. « Les Fleurs du mal »  de Charles Baudelaire. Il est d’ailleurs aujourd’hui devenu presque illisible car il est passé à plusieurs reprises sous les rouleaux de mon scotch. Il faut que j’en achète un nouveau !

 

Quel film vous fait pleurer ? Le dernier fut « Mommy » j’ai pleuré comme une Madeleine..

 

Quand vous vous regardez dans un miroir qui voyez-vous ? Je vois une femme qui a déjà bien vécu ;) mais qui à encore beaucoup de choses à réaliser… Pourvu que la vie me donne tout le temps possible …

 

A qui n'avez-vous jamais osé écrire ? A personne… Quand j’ai envie d’écrire à quelqu’un je le fais.

 

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ? Paris bien sur ! Ma ville durant 18 ans. ;)

 

Fauny.jpgQuels sont les artistes et écrivains dont vous vous sentez le plus proche ? Wolman, Warhol, Leger, Rimbaud, Proust, Duchamp.

 

 

Qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ? Une grand-mère pour mes enfants.

 

Que défendez-vous ? Les droits de l’enfant. Protégeons nos gosses !

 

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?  Comment peut-on donner quelque chose qu’on n’a pas ?  Cette phrase n’a pas de sens !

 

Que pensez-vous de celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?" Vous pouvez répéter la question ?

 

Quelle question ai-je oublié de vous poser ? Aucune. C’est bien assez comme ça !

 

Interview et présentation : Jean-Paul Gavard-Perret le 27 mars 2015.

 

 

08:18 Publié dans Femmes, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.