gruyeresuisse

07/03/2016

Les inconnues dans la maison - Vivienne B.



AAvivienne B.jpgVivienne B., " Le Chant des Oiseaux est Libre ", 2016.

 

Les photographies de Vivienne B créent une atmosphère féerique. Elles offrent un regard différent sur la femme en des scénographies subtiles où l’érotisme esquissé tranche avec celui concocté par les photographes hommes. Ses modèles, devant son appareil, osent s’abandonner car elles ne sont plus réduites au rang d’objets. Existent une humilité et une simplicité dans la sophistication. Un désir d’approcher par delà la peau au plus près du corps mais sans forcément le mettre à nu.

 

AAvivienneB 2.jpgLes mises en scène ne sont plus des artifices mais des artefacts. La transgression passe toujours par cette théâtralité de la théâtralité de l’arabesque. Les femmes y sont rêveuses, espiègles, sexy, intelligentes. Jamais vulgaires, les photos accordent aux modèles une liberté : elles ne sont plus des oiseaux en cage, elles semblent prendre du plaisir à afficher à leur fenêtre leur côté provoquant et mystérieux sans se prendre forcément au sérieux.

Jean-Paul Gavard-Perret

14:39 Publié dans Femmes, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.