gruyeresuisse

10/02/2016

Pornostalgie de Jean Moral

 

 

Moral BON.jpgJean Moral (1914-199) fut un précurseur. Il est un des premiers à intégrer la photo dite de charme dans la publicité. Mais au même moment il expérimente des techniques d'avant-garde photographique (double exposition, solarisations, photogrammes, angles imprévus). Le nu va faire de lui un photographe de premier plan. Les dunes et plages de Lacanau deviennent des écrins pour ses égéries. Dès 1932 il collabore au magazine « Vu », et expose la même année au « Premier Salon International de Nu Photographique ». Il est aussi photographe reporter, couvre la guerre d’Espagne pour Paris Match mais reste un des grands photographes de mode de l’entre deux guerres et après : il collabore avec Harper’s Bazaar jusqu’en 1954. L’année suivante marque le début de sa vie de peintre. Il s’installe en Suisse dans le canton de Vaud : Lausanne puis Montreux où il s’éteint.

 

Moral.jpgSes photos de nu prouvent que le genre est propre à bien des variations. Elles ne s’adressent pas seulement aux roués du souffre de la chair. Mais ce qu’on prenait encore à l’époque pour l’enfer n’est que le paradis qui a changé de nom. Dans le corps d’hamsters dames bien des maris dansent. Toutefois l’artiste rappelle que le striptease ne découvre pas uniquement ce que le voyeur attend. Moral 3.jpgMais le langage photographique tord le coup à la maladie de la spiritualité et de ses illusionnistes. Les clichés montrent de bien belles filles du monde parce que chez Moral ils sont d’une technique parfaite. Présenter une photo qu’il jugeait ratée revenait pour le créateur à renoncer au plaisir de l’art. Le rencontrer c’est faire comme Judas : retrouver des amis irréprochables.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

09:48 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.