gruyeresuisse

11/12/2015

Tomi Ungerer : ligne générale

 

 

 

Ungere.gifTomi Ungerer, « Elephants, Whales & Kangaroos », Nieves, Zurich

 

Avec Ungerer et dès ces premiers « sktechbooks » republiés aujourd’hui l’animal n’a plus besoin de toutes ses formes pour séduire. Le dessinateur en cultive le silence. Mais tout autant une charge et presque des odeurs dans l’air. Au cloisonnement répond l’évasion. Le monde change de formes mais il est bien là.

Ungerer 4.jpgDans une forme de légèreté et d’humour selon diverses facettes une vision fantomale recrée le réel, elle devient une note en marge d'un texte du monde presque totalement effacé. Nous pouvons plus ou moins, d'après le dessin, déduire ce qui devait être le sens de ce "texte" qu'Ungerer multiplie. L’espace est à l’intérieur de l’espace. Il n’est pas à l’intérieur des choses. C’est ce qui lui donne toute sa présence. Entre le royaume du dessin et celui de l’animal un dialogue commençait chez l’artiste dès les années 50 et 60 en des épures parfaites et audacieuses. Elles réveillaient les regards et les éveillent encore. Loin des ombres demeure l’éloge de la ligne pure.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

17:11 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.