gruyeresuisse

28/08/2015

Giuseppe Palmisano et les renversements

 

 

 Palmisano 2.png

Les photographies de Giuseppe Palmisano livrent le réel  au vertige virtuel au nom d’une certaine déceptivité inhérente au quotidien. Les êtres sont offerts en un trauma perceptif. Les situations sont retournées comme un gant. La réversion est pour l'artiste une question de seuil que produit les divers jeux de situations. Le contrat figuratif est transformé en paradoxe.  Franchir son seuil ne revient pas à trouver ce qu'on attend - ou trop. Plutôt que de rameuter du pareil, du même en un effet de miroir l’artiste piège le réel jusqu’à l’absurde.

Palmisano.pngGiuseppe Palmisano opère donc joue sur deux registres : la drôlerie et le ravissement par  un dérisoire rendu spectaculaire en des situations où le regardeur comme les acteurs semblent perdus en une sorte de néant que souligne la perfection des prises. Elle compose une harmonie décalée. Ce qui est montré à la fois se dérobe et résiste : sous l'apparente banalité se cache un fantastique (presque) érotique. L’effet retour n’est jamais exclu.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

09:33 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Travail très intéressant. Détrôner le réel de ses oripeaux trop attrayants et factices dans le but d'ouvrir des portes...et des frontières fermées. Transgresser pour mieux creuser l'autre réalité diffusée par nos âmes. L'art est une recherche qui touche à nos origines, nos fantasmes, nos croyances.

Écrit par : pachakmac | 28/08/2015

Les commentaires sont fermés.