gruyeresuisse

23/07/2015

Un homme en mouvement : portrait de l’artiste de Thurgovie Roger Weiss.

 

 

WEISS BON 2.jpg 

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ? Le désir de retrouver mon atelier.

 

Que sont devenus vos rêves d’enfant ? Je suis encore entrain de les affronter.

 

A quoi avez-vous renoncé ? A tout ce qui n’est pas en état de m’accompagner dans ma direction.

 

D’où venez-vous ? Je suis originaire de Horn, Canton de Thurgovie.

Quelle est la première image qui a frappé votre émotion ? Le visage d’une femme.

 

A qui n’avez-vous jamais osé écrire ? A celles et ceux que je savais qu’ils ne répondraient pas.

 

Que représente pour vous la femme ? Dans la femme je cherche mon totem contemporain, ma forme parfaite, la création capable de contenir le Tout et de distiller l’essence des choses.

 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres artistes ? J’ai de la difficulté à identifier et à l’identifier avec les étiquettes, simplement je me situe dans une direction qui est mon parcours et je souhaite que d’autres personnes puissent s’insérer dans mon chemin.

 

Où et comment travaillez-vous ? Dans mon atelier toujours à l’écoute de mes questions.

 

Quel livre aimez-vous relire ? « De Rerum Natura » (de Lucrèce).

 

Quand vous vous regardez dans un miroir qui voyez-vous ? Un homme en mouvement.

 

De quels artistes vous sentez-vous le plus proche ?  Valentina De’ Mathà et Josef Weiss.

 WEISS Bon.jpg

Que voudriez-vous recevoir pour votre anniversaire ? Passer un an loin de ma réalité.

Que défendez-vous ? L’idée que pour une conception plus haute il est possible de toujours nous remettre en jeu.

 

Que pensez-vous de la phrase de Lacan « L’amour c’est donner quelque chose qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas » ? L’amour est une invention de l’homme sur laquelle il est plaisant de jouer.

 

Et de celle de Woody Allen « La réponse est oui mais quelle était la question » ? Que la question était juste évidemment.

 

Quelle question ai-je oublié de vous poser ? Voudriez-vous me faire un portrait pour  « Human Dilatation » ?

 

Entretien réalisé et traduit de l’italien par Jean-Paul Gavard-Perret le 23 juillet 2015.

 

13:14 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.