gruyeresuisse

21/06/2015

Les Spice Girls de Laura Callaghan

 

 

 

Callaghan 2.jpgLaura Callaghan  sans aucun didactisme mais avec un sens du plaisir crée une série de transferts implicites du monde hétéro vers un monde au lesbianisme doux. La femme devient le rempart de l'avenir et le dessin un processus actif capable de laisser naître les sensations les plus diverses et simples au sein du quotidien. L’Anglaise ne met pas vraiment son travail au service d'une idée, d'un projet conçu préalablement : cela vient naturellement car il n’existe pas de plan de création, si ce n'est l’appel à la liberté de la sensation et de l’imaginaire au sein de l'étreinte nécessaire  de la féminité plus que du féminisme.

 

Callaghan.pngL’œuvre acquiert une vibration mentale tout autant charnelle. Il ne s'agit plus de la mettre au service de quelque chose. Il ne s'agit pas non plus de lui attribuer une simple grille de lecture symbolique. La forme poétique se génère par elle-même à travers la force "intérieure" dont témoigne la créatrice.  En  parfaite liberté elle métamorphose le monde selon une vision  aussi ironique que douce, empreinte d’une volupté sans abandon. Il y a là des rires, de la jovialité, de la camaraderie sans la moindre provocation de façade.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

07:55 Publié dans Femmes, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.