gruyeresuisse

16/06/2015

Samuel Rousseau : Vidéos pour temps de crise (près de la frontière)

 

 

 

 

Rousseau.jpgSamuel Rousseau, exposition, du 2 juillet au 27 septembre 2015, Fondation Salomon, Manège du Haras, Annecy.

 

Artiste des temps  de crise Rousseau propose au Manège du haras d’Annecy  un monde-machine qui met en abîme l’être lambda  tout autant que l’artiste. Les deux subissent leur époque mais l’œuvre en devient un symptôme non passif. Les images jusque dans leurs profusions contrastées et leur délire urbain proposent des scansions et une impression musicale par effet de façades, de graphisme virtuel et de montage.

 

 

 

Rousseau 2.jpgLes vidéos, les installations créées in situ pour l’exposition deviennent des « fermetures de proximité » : à savoir la  transcription littérale et poétique  de la réalité. A ce titre l’œuvre devient un acte politique comme l’œuvre de Beckett l’était :  un acte  plus métaphorique que conceptuel - même s’il ne faut pas opposer forcément ces deux aspects. D’autant que Samuel Rousseau met par la bande en jeu les idées de Rem Koolhass sur la ville-monde.  L’artiste montre comment les villes  se vident et se remplissent. Il permet de toucher-voir la manière dont  la vie  de l’être humain se trouve reléguée au profit d’une mécanique de sous-vivance dont les structures des vidéos donnent non seulement des reflets mais  le tempo.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

19:27 Publié dans Images | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Une belle affiche en tout cas.

Écrit par : Rémi Mogenet | 19/06/2015

Les commentaires sont fermés.