gruyeresuisse

15/04/2015

Le graphisme essentialiste de Geoff Mc.Fetridge

 

 

 

 

 

Fetridge 2.jpgGeoff Mc. Fetridge, « Studies », Editions Nieves, Zurich, 2015

 

 

 

McFetridge est un graphiste d’envergure internationale. Ancien étudiant au  California Institute of the Arts, le canadien a été directeur artistique de Grand Royal, le magazine underground culte des Beastie Boys. Il a travaillé ensuite pour les grandes enseignes internationales et a réalisé clips ou bandes-annonces pour Plaid, Simian, The Whitest Boy Alive, le film Virgin Suicides et Adaptation. Il est l'un des acteurs du projet Beautiful Losers.

 

 

 

Fetridge 3.jpgSon travail graphiste montre le lien créé entre le signe et l’image selon un géométrisme qui rapproche la figure du logotype poétique. L’image se « lit »  tout en se désarticulant  de ses annexes et pour n'en conserver que des fondamentaux selon une transmission directe et sans courroie vers le sens. Mc.Fetridge donne des ailes au corps comme à son graphisme dans des séries de formes simples et répétitives. Surgit une puissance du  rythme contre le simple effet de masse. Le monde se distribue en ronds, anneaux, lignes. Restent des sentinelles suspendues au dessus du vide. Nos plongeons dedans pour glisser dans le monde ou - selon la formule d'Henri Michaux - pour « être skieur au fond d’un puits » (Henri Michaux).

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

 

15:24 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.