gruyeresuisse

23/03/2015

Jörg Immendorff entre Cervantès et Ubu

 

 

 

Immendorf 2.jpgJörg Immendorff « Les théâtres de la peinture », Fondation Maeght, Exposition du 28 mars au 14 juin 2015.

 

 

 

Elève de Joseph Beuys et compagnon de route d’A.R. Penck Né Jörg Immendorff (1945-2007) laisse derrière lui une œuvre plastique immense et engagée. L’exposition de la Fondation Maeght la présente en 15 sculptures et 50 toiles et dessins. ILS couvrent la dernière période de l’artiste relativement peu connue. Avec Immendorff surgit une présence clé : le peintre, héros ou antihéros, devient la figure souvent drôle, engagée et dérangeante, mixte de Sancho Pança et de Don Quichotte (voire de sa fidèle Rossinante) en un théâtre foldingue - mais comme il le précisait «  à fonction sociale » - du monde. Immendorf.jpgColoriste et dessinateur extraordinaire Immendorff en propose sa reconfiguration en guidant le spectateur dans une dérive picaresque des bas fonds de cités urbaines aux « zones glacières » et féeries morbides de certaines périodes historiques. Les uns comme les autres deviennent une cours des miracles où le monde mais aussi l’histoire de l’art sont revisités. Le travail de l’Allemand permet ainsi à la Fondation Maeght - qui considère tout artiste choisi comme acteur et une figure essentielle de sa raison d’être - une façon de se « représenter ». Et ce comme l’artiste lui-même se figura dans ses propres mises en scène.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

 

16:52 Publié dans Culture, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.