gruyeresuisse

13/03/2015

Nuaisons de Sarah Burger

 

 

 

 Sarah Burger.jpegSarah  Burger, „Moment“, 15 mars - 3 Mai 2015 Vernissage, Kunstverein Göttingen Gotmarstrasse, Göttingen.

 

 

 

La GlaronaiseSarah Burger poursuit une oeuvre où l’espace visuel à la fois se scinde et s’amplifie bien au delà du cadre par les échos que ses pans produisent. L’œuvre par saturation aérienne submerge : pas de place pour l’à-peu-près. On peut parler de l’œuvre en termes de musique et évoquer la justesse du timbre, l’exacte hauteur du ton. Il n’existe dans le fourmillement jamais un atome de trop : l’effet de surface instruit la profondeur, le « carreau » fait sonner la vastitude. Chaque œuvre de l’artiste rivalise avec le lieu où elle s’insère : elle envahit le champ de notre regard, le submerge de sa régulière nuaison. Les bords ne bordent plus ils prolongent et résonnent.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

 

08:55 Publié dans Images, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.