gruyeresuisse

27/02/2015

Cyril Porchet : explorations

 

 

 

Porchet.jpgCyril Porchet, Glass, Galerie Christopher Gerber, Lausanne, du 15.2 au 19.3 2015 .

 

 

 

Cyril Porchet propose à la Galerie Gerber un fascinant travail de recherche. Voir un rien en retrait devient possible et cela de la manière la plus « esthétique » qui soit. A cela une raison majeure : l’artiste ne néglige jamais le beau et c’est tout à son honneur.  Pellicules et lumières, couches et sous-couches, structures et couleurs, créent des horizons subtils et poétiques au moment où l’artiste abandonne l’appareil photo afin de revenir à la base même de la photographie. L’étude de la diffraction sous la forme de photogrammes n’est pas toutefois purement spéculative. L’artiste interroge la puissance des images en explorant l’impact du verre sur la lumière et vice versa. Les surfaces sont plus troublantes que troubles. Le regardeur revient à la source de l’image dans ce travail de dérivation et de suspension. L’errance est programmée. Demeurent des formes et frottis éloignés de ce que l’accoutumance nous a appris à regarder non sans une certaine myopie. Surgit un « miroir » d’incipits visuels ou leur  labyrinthe. L’image à la fois, chante, vole, apprend à découvrir. Parfois un  diable semble remuer sa queue ou ses doigts. La langue plastique ne se reconnaît pas mais elle virevolte comme un printemps.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

09:53 Publié dans Images, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.