gruyeresuisse

11/01/2015

Thomas Hauri : biffures, sutures et actualité

 

Hauri.jpgThomas Hauri, Galerie Forma, Lausanne à parir du 15 janvier 2015.

 

L’œuvre de Thomas Hauri possède le mérite entier de retourner le texte contre l’image et l’image contre le texte. S’inscrit un jeu « d’écriture » dans le théâtre renversé de tous les systèmes de représentation et de lecture. Leur pouvoir est remis en cause par le plaisir et l’outrage accomplis et répétés par l’artiste. Le caviardage régente ironiquement une nouvelle évidence en des éléments d’architecture de l’image. Ils deviennent des prélèvements reconstitués sous forme de bondage et  les constituants fondamentaux qui font prendre conscience à la fois des limites de tout discours et de la richesse de l’image. Les caviardages du créateur créent la lumière par leurs  ombres portées selon des architectures moins austères et « vides » qu’il n’y paraît. Thomas Hauri prouve une fois de plus que l’image vaut des milliers de mots. Actualité aidant, ceux qui sont morts pour elle le rappellent aussi.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

 

10:03 Publié dans Images, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.