gruyeresuisse

15/12/2014

Mrzyk & Moriceau : les effeuillées roses en noir sur blanc

 

 

 

 Mryzck 2.jpgAvec Mrzyk & Moriceau si les liquettes restent au clou les seins ne demeurent pas sur le sable. Il y à là des verges et dessus de petits bedons, des  glissements maritimes de phallus de Rackham le Rouge, des  rires et torpeurs mais surtout des avis de tempête aux mateurs. Thalassa, viandes belles s'étalent selon des femmes épinglées et  cabrées dans leur régime. Ça fait des oh, des ah. Les groseilles à maquereaux jouent les ablettes plus que les Alma mater dolorosa. Des reins éreintants ruissellent et bien des doigts faiseur de toisons agitent coquillages, fessiers et soieries à poissons. Tout est là.

Mryzck.jpgAu bout c'est arrondi. C'est l'il. C'est en nylon. C'est oui ? Vagin vagine, copain copine. Gobant un certain vide le dessin broute de broc le bric des frocs et des nuques dévissées par des crics où les lignes craquent ou ondulent ouvertes par les clés d'un culte intime.  Filles épinglées ou courbées, seins en plume : le crayon des sacripans ne veut plus les quitter et crache sa purée. Chose faite, chose sue et sucée, ce crayon à nouveau pointe. Le dessin lèche les pensées là où les Marie basses de l'aine ne battent jamais de l'aile.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

Mrzyk & Moriceau : œuvres visibles au Mamco

 

 

 

 

 

Commentaires

monsieur J-P G-P,

Vous écrivez:

"Filles épinglées ..., le crayon des sacripans ne veut plus les quitter et crache sa purée"....

Eh, purée!... Que c'est épuré!... Mais que peut bien vouloir dire "sacripans"?... Auriez-vous voulu écrire:
"... le crayon, ça crie, pend, ne veut plus les quitter et crache sa purée."
Là, vous êtes d'accord, quelque chose cloche! Car, si ça pend, jamais purée ne crachera.
Il faudra donc probablement lire:
"... le crayon ça crie "Pan"..."
Oui, ce doit être ça! Car, si le Dieu Pan joue de sa flûte, il joue aussi de son flûtiau et le satyre, avec ça, tire les filles qu'il épingle.

C'est quand même beau l'art! C'est quand même bollard!... Puisque ça ressemble au flûtiau de Pan!...

Écrit par : Père Siffleur | 15/12/2014

Les commentaires sont fermés.