gruyeresuisse

01/07/2014

L’esthétique d’Olivier Mosset

 

 

 

MOSSET BON.jpgOlivier Mosset,  « KLM », Le Station, Nice,  du 5 juillet au 6 septembre 2014, « That was Ken, This is Now », 13 juillet - 30 août 2014. Evergreene Studio, Los Angeles

 

Radicalité et émotion (particulière) font de l’œuvre de Mosset une connaissance et un plaisir (selon un lien qu’Aristote avait souligné). Les images du Bâlois transforment le vécu et le perçu en une forme de concept analytique au sein d’une exigence de clarté et d’action. L’artiste s’intéresse toujours à ce que l’image produit à la fois par son approche théorique et pratique. Dès lors la « phénoménologie » de l’œuvre ne s’enferme pas dans une simple subjectivité mais ne replie pas plus sur un discours esthétique. Mosset concilie une expression « irrationnelle », intuitive tout en refusant que l’image échappe à l’analyse. Son « actionnisme » est un moyen de faire réagir le regardeur face au réel comme aux propriétés et aux possibilités de l’image, ses dimensions spatiales et son rapport à la réalité.

 

Mosset door.jpgMettant en exergue la prégnance de la matérialité, l’œuvre rappelle que l’art est avant tout une histoire de regard. Et Mosset de citer la phrase de Franck Stella, « what you see is what you see ». La boucle semble bouclée mais dans cette feinte de redondance rien n’est simple. L’art joue entre raison et passion, abandon et réflexion. D’où l’importance d’une recherche exigeante et de plus en plus complexe dans la quête d’une simplicité qui est le contraire de la simplification. Cela implique une technique, une compréhension mais aussi une capacité poétique qui les transcendent. Résumons : loin de tout empâtement de l’égo l’expression plastique incarne plus des états que des notions. Le monde y est réinterprété et non décrit dans des « gestes » d’engagement. Leur valeur ne se limite pas simplement à leur intention mais à ce qu’ils produisent en un travail de laboratoire et d’action.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 

 

 

 

 

12:23 Publié dans Monde, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.