gruyeresuisse

01/05/2014

Les avancées de Sylvie Mermoud

 

 

 Mermoud 2.jpgLes œuvres de Sylvie Mermoud possèdent des vérités animales, végétales.  Mais leurs sédiments restent plus complexes. Chaque dessin se donne un peu de distance par rapport au réel. Et soudain celui-ci devient - paradoxalement un univers si  étrange - plus calme et accueillant. On le définira comme féminin. Les formes y sont parfois matricielles mais dans des insistances dérangeantes et qui échappent à tout désir en en proposant un carême. L’œuvre résiste donc à tout. Autant au figuratif qu’à l’abstraction dans ses exaspérations tendres. Un tel travail nourrit à la fois l’angoisse, le vertige et le questionnement. Le monde glisse de derrière sa vitre, il n’y a pas à proprement parler de sujet ou de profondeur : ici et là-bas jouent ensemble. Les conglomérats perdus dans le blanc sont beaux. Beaux tout simplement. Leurs formes disent non au vide. L’idée même s’abîme. Reste un secret pour l’amour des yeux loin des codes et des chapelles.

 

 

 

Mermoud Sylvie.jpgSylvie Mermoud restitue aux formes leur plein pouvoir et le regardeur ne peut que se demander  qu’est-ce qui est en jeu ? L’image dans sa perfection redevient sauvage. Elle insulte la tête qui voudrait l’enfermer dans des repérages. L’espace ne cesse de se renverser tout en gardant une consistance dont le concret n’est plus vraiment la référence. L’irréel non plus. Reste la présence ouverte qui s’enroule parfois sur elle-même. L’artiste ramène au geste premier qui entrait dans les choses afin d’en retirer un masque invisible pour une germination dont la forme vient de l’oubli. Dans sa discrétion l’œuvre prend valeur de révolte. C’est un poème de la distance dressant ses crêtes, ouvrant des cratères pour ajouter des cédilles au regard. Loin de toute banalité, le monde est à refaire. La Lausannoise a recommencé sa conquête en offrant des synthèses plus que des théorèmes. Ou s’ils existent c’est au regardeur de les démontrer.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret.

 

08:19 Publié dans Femmes, Images, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.