gruyeresuisse

10/03/2014

Paul Limoujoux : tout ce qui reste

 

 

 

 

limoujoux.jpgPaul Limoujoux, Quark, Genève du 20 mars au 8 mai 2014.

 

Paul Limoujoux crée par sa peinture une transparence : il fait sortir des éléments les plus simples (de consommation courante par exemple)  un paysage d’essences pures dévorées dans un cercle de l'absence que des objets épars tentent de combler. Le monde devient une suite d'empreintes perdues au fond de l'air comme de ta toile en sa blancheur de temps. Un temps non pulsé pour qu'il s'étire. Un temps à la Duras ou à la Godard - mais selon d’autres voies. Demeure la folie de voir. De voir peu. Ou plutôt de croire voir. De croire voir. D’entrevoir. Loin. Là bas. Ici même. A peine. A peine.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

16:24 Publié dans Genève, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.