gruyeresuisse

28/12/2013

Dada toujours en selle

Dada.jpg« Coffret Dada », Editions Derrière la Salle de Bain, Rouen (France), 35 E..

 

Le 8 février 1916 au Cabinet Voltaire de Zurich Hugo Ball, Tristan Tzara, Marcel Janco, Richard Huelsenbeck, Hans Arp, Emmy Hennings et  Hans Richter en créant Dada ont fait de la ville un port épique qui ne manqua pas de piquants. A l’inverse du Surréalisme (qui lui doit tout) ce mouvement opéra la mise hors jeux des fantômes du monde de l’époque. Elle est aussi la nôtre. Le message iconoclaste de Dada perdure. Plus que jamais il convient de vaquer dans les auges de sa transgression plutôt que de jouer au petit soldat dans les casernesde la prétendue pureté dont s'oignent les pouvoirs. Dada n’espérait rien d’eux et s’arracha de l'erreur mystique des Narcisses mélancoliques qui hantaient l'art et les lettres.

Son langage aujourd'hui encore renvoie à l'affolement dont il sortit. Et son nom reste donc le plus beau mot des langues française et allemande dont il fut tiré conjointement. Ses deux syllabes rappellent que ce qu'on nomme l'humanisme est souvent loin des hommes qu'il livre facilement aux abattoirs. La fièvre de cheval née à Zurich permet en conséquence quitter la maladie de l'idéalité. A y renoncé le risque court que la seconde annihile la première.

Sachant combien les divinités sont souvent moins religieuses que séculières Dada en a secoué les miasmes pour en extraire les gaz. Il les a fait exploser pour mettre à nu la vraie débauche, la pusillanimité, l’absence de vertu et d'âme des sociétés, leur graisse et leur crasse.  Sous sa drôlerie aussi potache que paroxysmique Dada fit aussi apparaître les hantises de l'être "moderne". Une telle vision reste encore impossible pour les cœurs affaiblis par la courtoisie des amours platoniques.  Il faut néanmoins oser la "bête" pour  terrasser l'ange afin que l'homme puisse oser devenir qui il est en sa dignité terrestre.

Jean-Paul Gavard-Perret

Commentaires

Elle disait toujours "da" "dada" au téléphone suspendue avec ses amis, sa famille roumaine. Elle disait si souvent "oui" qu'elle en était devenue mon dada. Comment s'expriment les vampires roumains? Par Dada. Ils sortent la nuit, et mordent la culture en buvant son sang tout en lâchant à travers un soupir d'outre-tombe "Dada" dans le cou de leurs victimes.

Bonnes salutations à vous. Et merci de vos excellents billets. Tous mes voeux dadaïstes et vampiriques pour la Nouvelle Année.

Écrit par : pachakmac | 28/12/2013

Merci de vos encouragements chère Pachamak dont le bon sang ne saurait mentir. Et je trouve ça beau.

Écrit par : gavard-perret | 28/12/2013

Pachamak, écrivez-vous. C'est marrant. La plupart des commentateurs estropie le nom de mon blog:) Je trouve cela complètement dada. J'adore. C'est comme s'il y avait la traduction du nom de mon blog en plusieurs langues particulières et individualisées. Très belle nuit, cher Monsieur. En plus, vous m'avez féminisé avec ce "chère Pachamak". Le dada dans tous ses états de bonne humeur... Et poursuivez de nous tenir au courant de la culture. Pour des gens comme moi qui ne peuvent pas fréquenter les lieux d'art pour cause d'impossibilité temporelle, c'est vous qui me faites la visite guidée des lieux d'artistes et de leurs créations. Un luxe que j'apprécie grandement.

Écrit par : pachakmac | 29/12/2013

Les commentaires sont fermés.