gruyeresuisse

19/09/2013

E2A : vers une nouvelle conception de l’architecture

E2A, Architecture Piet Eckert et Wim Eckert, Hatje Cantz, Ostfidern, 495 p., 68 E..

 

E2A.jpgLe livre qui reparait aujourd’hui dans une version complétée est la première monographie des deux architectes de l’office suisse  E2A : les deux frères Piet and Wim Eckert. Entre utopie et réalité ils présentent diverses solutions et possibilités qu’on retrouve ici à travers leurs  projets, idées, dessins et bien sûr réalisations. Elles permettent au lecteur de devenir un témoin intense des enjeux de la ville et de son architecte. Les deux architectes dans leurs projections s’intéressent tout autant aux qualités des matériaux qu’aux obligations que doivent respecter tout architecte inséré dans son temps et ses contraintes. De telles créations - dans la droite ligne d’un Ludwig Mies Van Der Rohe - représentent bien plus qu’une réponse pertinente à l’âge de la reproductibilité des technologies. Elles sont les signes précurseurs d’une architecture du futur dans laquelle et pour la méthodologie des projets la conception digitale prend une place très importante. A ce titre les frères Eckert sont les protagonistes d’une architecture postmoderne qui tient en compte des données sociologiques comme des données technologique et écologique de toute construction.

 

L’office E2A s’est fait connaître avec le projet pour la Heinrich Böll Foundation in Berlin. Les deux architectes se sont placés d’emblée dans l’avant-garde d’une architecture écologiste tournée vers les économies d’énergie mais orientée aussi vers des formes toujours intéressante. Ce projet a d’ailleurs reçu le « CIO Green Award » en 2008. Dans le même esprit l’office a conçu  le “Sport Facilities Juchhof » de Zurich pour lequel il obtint “the Swiss Solar Prize” 2008. On peut aussi citer le pavillon « Nouvelle Destination » pour « The Swiss National Exhibition expo.02 »  qui reçu le « Flying Fish » (award pour le design durable). Récemment plusieurs de leurs projets publics ou privés bénéficient du « Minergie®* Standard » (label suisse pour l’architecture durable). Le rapport aux énergies durables et nouvelles force les deux frères à coopérer non seulement avec leurs clients potentiels mais aussi avec divers services d’ingénieries afin de trouver des solutions et des formes innovantes ainsi qu’une vision transversale de leur art qu’ils enseignent  à la HafenCity University Hamburg.

 

E2A 2.jpgLes deux architectes sont aussi des créateurs de formes audacieuses capable de tamiser la lumière ou la faire entrer suivant les usages des bâtiments et leur situation. Chaque projet s'harmonise en douceur avec la tradition tout an accordant une vision contemporaine de l'architecture. Chaque création des deux architectes deviennent des espaces conviviahx puisque l'usager n'est jamais oublié.  C’est d’ailleurs un point clé de l’E2A héritier en cela de toute une tradition de l’architecture issu du Bauhaus que de l’architecture nippone post seconde guette mondiale (Fujimori par exemple).

 

E2A.jpgLes constructions des architectes zurichois  sont empreintes d'un minimalisme particulier et d'une extrême fonctionnalité. Tout est dicté par un art de vivre sans souci pour le tape à l'œil. Les architectures restent chaudes, protectrices.  Elles  deviennent peu à peu  des modèles pour toute une génération de jeunes architectes internationaux qui trouvent dans ce mode de construction un substrat aussi écologique qu'historique à une architecture avant-gardiste. L’architecture n’est plus considérée comme une façon de faire autrement, mais un moyen pour construire autre chose. De telles constructions  anticipent le futur sans souci d’un formalisme ou monumentalisme affiché.

 

 

 

Jean-Paul Gavard-Perret

 

Les commentaires sont fermés.