gruyeresuisse

17/05/2013

Ulysse est encore ici : Les frémissements de Catherine Gfeller - Entretien

 

 

 

Entretien réalisé avec l’artiste par J-P Gavard-Perret, le 16 mai 2013.

 gfeller 2.jpg

 

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ? Un appel très fort. Je me lève à 4 heures tous les jours. Ces heures matinales valent l’or: les idées sont claires, intenses, en saillie et disponibles…dans l’après-midi,  elles s’atténuent, faiblissent, vacillent.

Je pourrais aisément remplir cet interview par la narration de mes matins mais je m’arrête là….

 

Que sont devenus vos rêves d’enfant ? Une matière encore frémissante pour mon inspiration artistique et des sujets d’exploration à la fois douloureux et libérateurs en psychanalyse.

 

A quoi avez-vous renoncé ?A presque rien.

 

D’où venez-vous ? De départs et retours incessants.

 

Qu'avez-vous reçu en dot ? L’énergie.

 

Qu'avez vous dû "plaquer" pour votre travail ? L’enseignement.

 

Un petit plaisir - quotidien ou non ? Baignades à la mer.

 

Qu’est-ce qui vous distingue des autres artistes ? Mon chemin, ma recherche, mes questionnements.

 Gfeller 3.jpg

Quel fut l'image première qui esthétiquement vous  interpela ? Les déserts de la Californie.

 

Où travaillez vous et comment? Dans mon atelier ou, caméra, micro et calepin en main, dans les rues des villes, dans les grands paysages, dans le train. J’essaie d’attraper des phrases, des images fixes ou en mouvement et lorsqu’elles sont encore chaudes.

 

Quelles musiques écoutez-vous en travaillant ? Des interviews d’artistes entrecoupés de musique brésilienne.

 

Quel est le livre que vous aimez relire ? « Vendredi ou la vie sauvage » de Michel Tournier.

 

Quel film vous fait pleurer ? « The Hours ».

 

Quand vous vous regardez dans un miroir qui voyez vous ? La même inversion que dans mon appareil  photographique.

 

A qui n'avez-vous jamais osé écrire ? A personne (y compris Ulysse).

 

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ? New York où j’ai vécu 5 ans, c’est le modèle original.

 

Quels sont les artistes dont vous vous sentez le plus proche ? La liste des artistes que j’aime est longue…voici un extrait sans ordre aucun :  Pina Bausch, Marina Abramovic, Annette Messager ,Cindy Shermann, Tinguely, Paul Klee, Bill Viola, Jean-Luc Godard, Pasolini, Robert Frank, Mario Giacomelli, Harry Callahan, Pollock.

 

Qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ? Un dessin (rituel) de ma fille.

 

Que défendez-vous ? La justesse des sensations.

 Gfeller 5.jpg

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"? Sa fameuse phrase ne s’arrête pas là, il a  ajouté : « parce que ce n’est pas ça ». Parce que si c’était ça, l’objet de l’Amour comblerait le désir et on tomberait dans les affres de l’Angoisse.

 

Enfin que pensez-vous de celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?" J’aime les « oui » et je suis pour le dérèglement de tous les sens

 

14:45 Publié dans Culture, Images | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.